Social/Divers

COMMUNIQUE DE PRESSE : vaccination anti-covid :

 des créneaux sont disponibles …

Vous souhaitez vous faire vacciner contre la COVID ?

De nombreux créneaux sont disponibles au Centre de Vaccination du Chalonnais.

CONDITIONS D’INSCRIPTION :

Sur Doctolib : www.doctolib.fr en tapant « Centre de Vaccination du Chalonnais »

Ou au Numéro vert : 03.85.90.87.41.

Le Centre de Vaccination du Chalonnais se trouve à la salle Marcel Sembat (1, place Mathias 71100 Chalon-sur-Saône).

Ouverture du Centre : du lundi au vendredi de 9h à 18 h.

Pensez à apporter votre carte vitale et votre carte nationale d’identité.

Sur rendez-vous uniquement.

Un rendez-vous par personne.

Personne éligible à la vaccination :

  • Aux 18 ans et +

  • Aux 12 – 17 ans à partir du mardi 15 juin 2021.


 

Transmis par la ville de Chalon

le 11/06/2021

www.chalon.fr

C

: Rassemblement pour Jérôme LARONZE …

 

Environ 70 personnes, ce jeudi en fin d'après midi,  ont participé à un rassemblement 

pour dénoncer "les lenteurs de la justice", dans l'affaire Jérôme LARONZE, éleveur, abattu, le 20  Mai 2017 à Trivy, par un gendarme. 

 

DEVANT LE PALAIS DE JUSTICE : "UNE INSTRUCTION TROP LONGUE" :

Cette manifestation, la deuxième à Chalon, a été organisée par le collectif "Justice et Vérité" pour Jérôme Laronze.

Chaque mois, une initiative se déroule à Macon, au square de la paix.

"L'instruction est trop longue, il y a une triple instruction" a mentionné, Michel Bouchet, porte parole du collectif (également membre de la section du Creusot de la ligue des droits de l'homme.

"Il y a eu un homicide, non assistance à personne en danger et pollution de la scène de crime" devait rappeler l'orateur en soulignant "seulement deux douilles sur cinq ont été retrouvées"…

L'agriculteur protestait contre l'empilement des 

normes et démarches administratives, avait subi plusieurs contrôles de la D.D.P.P avec des 

gendarmes armés. 

 

DES CONTROLES IRREGULIERS RECONNUS PAR LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF :

"Ces contrôles étaient abusifs et irréguliers" ont tenu à rappeler les orateurs en se référant à une décision du tribunal administratif de Dijon, rendue le 28 Février 2020. 

 

Françoise Bouchet, vice-présidente du comité régional Bourgogne Franche Comté de la Ligue des Droits de l'homme et Rodolphe Meunier, porte parole de la confédération paysanne de Saône et Loire, ont donné lecture des messages transmis par le président national de la L.D.H., Malik Salemkour et par Cédric Vidal au nom de l'organisation  agricole nationale à  laquelle appartenait Jérôme Laronze. 

 

"IL MENAIT UN COMBAT ANTICONFORMISTE" :

 

Beau frère de la victime, Christophe Jacquet est revenu sur les engagements de Jérôme Laronze, en remarquant : "Il ne pratiquait pas une agriculture conventionnelle, il menait un combat anticonformiste, de là à s'imaginer qu'il soit tué, c'est inimaginable" a déploré M.Jacquet.

 

Cette affaire qualifiée "d'injustice"  pris en charge, il y a prés de 4 ans, par Christian Celdran, alors président de la section chalonnaise de la ligue des droits de l'homme, actuel animateur du comité "Justice et Vérité". Sud Solidaires, la Capen, des représentants des faucheurs volontaires avec Pascal Pigneret mais aussi ATTAC et l'ACAT étaient représentés.

Retenu professionnellement, M°Julien Cheauviré, n'a pu assister à ce rassemblement qui s'est achevé aux environs de 18 Heures. 

 

Reportage et photos : Daniel Dériot : lors du rassemblement ce jeudi en, fin d'après midi.

Le 20/05/2021


 

IMG_9792.JPG

CHALON : les COMPAGNONS DU DEVOIR à l’ESPACE JEUNESSE  …


 

THOMAS … Compagnon du DEVOIR et du TOUR DE FRANCE … maçon … a reçu ce jeudi, les visiteurs dans les locaux de l’ESPACE JEUNESSE, pour expliquer son parcours, l’histoire des COMPAGNONS DU DEVOIR  et recevoir des candidatures.


 

Les COMPAGNONS DU DEVOIR c’est : 183 sites d’accueil en France et à l’étranger, dont 59 maisons de Compagnons, 90 % des jeunes qui ont un emploi à l’issue du tour de France et

1 700 jeunes qui vivent une expérience internationale chaque année.


 

SE FORMER chez les Compagnons du DEVOIR c’est vivre une expérience unique : s’épanouir, partager, voyager et apprendre au travers de nombreuses disciplines : bâtisseur-maçon, menuisier, charpentier, tonnelier, couvreur, serrurier-métallier, chaudronnier, plombier-chauffagiste, frigoriste, ventiliste, métiers du goût, maréchal-ferrant …(H et F).


 

CINQ façons de rejoindre les Compagnons :

* après la 3ème (15 ans révolus)

* après un BAC général ou technologique (moins de 25 ans)

* après un 1er diplôme du métier (moins de 25 ans)

* formation continue (plus de 25 ans).


 

Devenir COMPAGNON en trois étapes :

* APPRENTI (E)

* ASPIRANT

* COMPAGNON


 

« Devenir COMPAGNON, c’est mettre toutes les chances de son côté pour s’insérer professionnellement, créer son entreprise, mais aussi, faire partie d’une communauté solidaire » précise THOMAS.


 

«CONSTRUISONS ENSEMBLE LE MONDE DE DEMAIN », telle est la devise des COMPAGNONS du DEVOIR.


 

Article et photos : Christiane Chapé


 

INFOS PRATIQUES :

* 82 rue de l’Hôtel de Ville – 75180 PARIS cx 04

* 01 44 78 22 50

IMG_7368.JPG
IMG_8103.JPG
IMG_9791.JPG
IMG_8447.JPG
IMG_8447.JPG
IMG_8447.JPG
IMG_8447.JPG
ALLEZ VOUS FAIRE VACCINER PAYSAGE.jpg

Social : Des travailleurs sociaux ont manifesté  lundi matin 

 

Lundi  matin, devant les locaux du Service d'accompagnement à la vie sociale ( S.A.V.S)  géré  par l'A.P.A.J.H ( Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés ) ., rue de Belfort, des personnels  de différents établissements médico sociaux du chalonnais ( Centre Georges Fauconnet Chalon-Virey-Crissey- APAJH Crissey ) ont 

exprimé des doléances pour les rémunérations du secteur social et médico social. 

 

Alexandre Bessot, C.G.T-A.P.A.J.H et Christophe Pitaud pour le Syndicat départemental  de l'Action Social-affilié à Force Ouvrière ont exprimé des revendications à l'unisson. Ces dernières portent sur une augmentation de 300 euros net immédiatement, pour l'élargissement du "Ségur de la santé" aux personnels des secteurs social, médico-social et à ceux de l' aide à domicile avec une transposition du complément indiciaire de 183 euros. 
Autre doléance exprimée avec les personnels des associations des " Papillons Blancs"  
du Bassin minier cet après midi à Torcy, "l'opposition à la restructuration des branches  professionnelles permettant à Nexem de vouloir imposer une convention collective Unique". 

 

Hervé Maillot, secrétaire départemental du syndicat C.G.T Santé Action Sociale n'a pas manqué d'apporter le soutien des instances de la C.G.T à ces deux mouvements se déroulant ce lundi dans notre département. 

 

Article  : Daniel Dériot 

le 15/3/2021

CHALON : SOLIDARITE MIGRANTS :  une retraite aux flambeaux en guise de manifestation  ...

Une cinquantaine de chalonnais ont répondu vendredi en début de soirée,  à l'invitation 

du collectif solidarité migrants (1)  regroupant diverses associations impliquées en faveur de l'accompagnement et du soutien aux réfugiés. 

 

DES DROITS POUR LES MIGRANTS :

 

Devant le square Chabas, avant que ne se forme le cortège, Dolorès Arnao  et Aline Mathus Janet, bénévoles regroupés au sein des associations et mouvements,  ont rappelé le sens de cette journée internationale de solidarité existante depuis une vingtaine d'années.  

 

Les intervenantes ont évoqué l'absence de droits sociaux, civiques ou encore les 

nombreuses difficultés rencontrées par les migrants dans lors de leurs parcours. 

 

Différentes affichettes ont été placardées sur les grilles du square du centre ville. 

Des participants portaient des pancartes évoquant des situations rencontrées au 

quotidien par les migrants. 

 

SANS OUBLIER LES VIOLENCES POLICIERES …

 

Place de l'obélisque, deux tentes ont été déployées,  afin de rappeler les événements

survenus dans la soirée du 23 novembre dernier, place de la République à Paris. 

 

Lors des prises de paroles, il a été dénoncé à plusieurs reprises les violences policières survenues pour le délogement des tentes et du campement évincé. 

 

"Le pire s'est produit" a mis en avant l'un des intervenants. 

 

UNE RENCONTRE MI JANVIER AVEC LE PREFET :

 

Président de l'association de solidarité avec les travailleurs immigrés ( A.S.T.I ), Stéphane Boyer, a indiqué qu'une rencontre avec le Préfet de Saône et Loire se déroulera courant Janvier.

 

"Nous demanderons au représentant de l'Etat la régularisation des familles dépendantes du pôle Asile"…

 

(1) : Regroupe notamment l'A.S.T.I, la C.I.M.A.D.E, la L.D.H,  le collectif "Les accompagnants au commissariat", des organisations politiques ( P.C.F-E.EL.V,  France Insoumise) ...

 

Article et photos : Daniel Dériot pour le p’tit journal : lactuachalon.com

Le 19/12/2020

IMG_8474.JPG
IMG_8471.JPG
IMG_8483.JPG

Paulée de la Côte chalonnaise 2020 ...

 

Chaque année en octobre, la Ville de Chalon-sur-Saône, les confréries vineuses et les vignerons œuvrent ensemble pour proposer la Paulée de la Côte chalonnaise, rendez-vous régional incontournable des amateurs de vin. L’édition 2020 de la Paulée s’adapte, elle aussi, aux mesures sanitaires. Vous pourrez ainsi retrouver le traditionnel défilé, une exposition sur le thème de la Paulée au cloître Saint-Vincent ainsi qu’une conférence autour d’un ouvrage sur l’histoire du tonneau, de son invention à nos jours. Toutes ces propositions peuvent être amenées à être modifiées pour respecter les mesures sanitaires en vigueur.

 

Le défilé

 

Les traditions sont au rendez-vous avec le défilé des Sociétés de Secours Mutuel et des confréries vineuses de la Côte chalonnaise au départ de Maison des Vins à 15h30, suivi de la messe solennelle de la Saint-Hubert en la Cathédrale Saint-Vincent, sonnée par les Trompes du Débuché de Bourgogne. À l’issue de la messe, les vignerons déposeront au cloître leurs bannières et Saints Vincent pour compléter l’exposition accueillie dans ce site exceptionnel.

Samedi 19 octobre - 15h30 : défilé, 17h : messe solennelle

Port du masque obligatoire

 

Exposition

 

Une exposition rétrospective des Paulées précédentes est proposée au cloître Saint-Vincent. Sont réunis pour l’occasion des objets liés à la viticulture appartenant au Musée Denon, les pièces de l’exposition « L'art du Tonneau » prêtées par le tonnelier Frédéric Gillet, la charte de la Côte chalonnaise, une exposition didactique des différents arômes qui composent le vin, sans oublier des jeux pédagogiques pour les enfants. Le dimanche, les bannières et Saints Vincent de la Côte chalonnaise y seront aussi exposés.

Samedi 17 et dimanche 18 octobre - 10h/17h - cloître Saint-Vincent

Contrôle à l’entrée du cloître et capacité limitée

Port du masque obligatoire

 

Conférences


Conférence et présentation de l’ouvrage « La noblesse du Tonneau » en présence des auteurs Gilles Bousquet, Roland Bugada, Frédéric Gillet et André Valognes. Cet ouvrage dédié au tonneau, partenaire exceptionnel du vin, a remporté la mention spéciale de l’OIV 2019 et le Prix Vergnette de la Motte du C.B.E.H. de Beaune,

Inscription obligatoire : lanoblessedutonneau@gmail.com -

06 50 10 73 30

Vendredi 16 et dimanche 18 octobre - 15h>17h – Studio 70

Port du masque obligatoire

 

Info : ville de Chalon pour lactuachalon.com le 09/10/2020

Photos : Christiane Chapé

IMG_4599.JPG
43211806_10214823150951238_6190806254621
IMG_4605.JPG
IMG_4608 (2).JPG

 

CHALON : reprise des permanences FRANCE LYME …

L’association France Lyme a repris les permanences à  la maison des associations de Chalon sur Saône ce samedi  après six mois de break ; les malades ont été heureux de se retrouver afin d'échanger sur la maladie de Lyme, évoquer leurs parcours et  venir chercher des conseils ainsi qu' une oreille attentive

Les malades se sentent souvent seuls face à ce fléau que sont les maladies vectorielles à tiques  ; peu de compréhension de la part des médecins au vu des symptômes , peu d'implication pour aller se former ce qui est vraiment plus que  dommage d'autant plus que les malades se sentent peu écoutés , déroutés et en errance.

 

Afin que chacun se rende compte du calvaire que les malades de lyme peuvent vivre au quotidien, nous avons choisi d’envoyer  au ministère un témoignage quotidien depuis le lundi 6 janvier 2020.

Vous pouvez lire ceux du mois de janvier ici :

 

https://francelyme.fr/site/temoignages-quotidiens-envoyes-a-la-ministre-de-la-sante-agnes-buzyn/

Nous vous en avons également sélectionné 5 ci-dessous :

https://francelyme.fr/site/wp-content/uploads/2020/01/08_Sylvie-FIACRE-enfant.pdf

https://francelyme.fr/site/wp-content/uploads/2020/01/11_Daniel-BOUTY.pdf

https://francelyme.fr/site/wp-content/uploads/2020/01/12_Lilian.pdf

https://francelyme.fr/site/wp-content/uploads/2020/01/16_Isabelle-LESIRE-P.pdf

https://francelyme.fr/site/wp-content/uploads/2020/01/17_Fran%C3%A7ois_enfant-puis-jeune-adulte.pdf

 

Nous continuerons cette action le temps qu’il le faudra, quitte à envoyer davantage de courriers au Ministère, tant qu’une vraie démarche ne sera pas effectuée par le gouvernement en place.

N’hésitez pas à nous contacter à bureau@francelyme.fr pour tout renseignement

A Chalon ,certaines personnes  ayant peur du coronavirus  n 'ont pas osé se déplacer  , dommage pour ceux qui voulaient s'inscrire le nombre de places étant limité ; ne pas oublier que les mesures de précautions doivent être respectées et qu 'il ne faut pas être effrayé.

En attendant la prochaine réunion du 7 novembre , à 14h30 à la Maison des Associations, étage 2 salle 208 , France Lyme Bourgogne va continuer à former des jeunes dans les lycées . Seules deux associations appartenant à la Fédération Française contre les maladies vectorielles à tiques ont été choisies par l ARS  afin de dispenser les formations dans les établissements scolaires .

 

N’hésitez pas à nous contacter à bureau@francelyme.fr pour tout renseignement.

A Chalon ,certaines personnes  ayant peur du coronavirus  n 'ont pas osé se déplacer  , dommage pour ceux qui voulaient s'inscrire le nombre de places étant limité ; ne pas oublier que les mesures de précautions doivent être respectées et qu'il ne faut pas être effrayé.

En attendant la prochaine réunion du 7 novembre, à 14h30 à la Maison des Associations, étage 2 salle 208 , France Lyme Bourgogne va continuer à former des jeunes dans les lycées.

Seules deux associations appartenant à la Fédération Française contre les maladies vectorielles à tiques ont été choisies par l’ARS  afin de dispenser les formations dans les établissements scolaires .

 

Transmis par Annie Okrzesik pour lactuachalon.com

section.bourgogne@francelyme.fr

Le 14/09/2020

119190966_942483812930647_83393225756969

Ma Commune Ma Santé ...


Une bonne mutuelle, ce n’est pas réservé qu’aux autres !

La Ville de Chalon accompagne les Chalonnais dans la recherche d’une complémentaire santé adaptée à leurs besoins. Dès ce lundi 14 septembre, de nouvelles journées de permanences permettent de faire un choix.

Info. Ville de Chalon transmise le 10/09/2020

Ma_Commune_Ma_Santé_2020_Affiche.jpg

FESTIVITÉS DE FIN D’ANNÉE : recherche de sapins de Noël … jusqu’au 30 octobre 2020 ...

 

À l’occasion des fêtes de fin d’année, le service des Espaces verts de la Ville de Chalon-sur-Saône recherche des sapins de Nordmann ou épicéas pour décorer la ville. Les particuliers qui souhaitent faire enlever de leur propriété ces conifères recherchés, sont invités à contacter le service des Espaces verts d’ici le 30 octobre prochain.

 

Comme chaque année en amont des fêtes de fin d’année, la Municipalité met en place de grands sapins de Noël en différents lieux de la Ville.

 

Pour l’occasion, le service des Espaces verts de la Ville recherche des sapins de type épicéas ou de Nordmann dont le feuillage est suffisamment fourni pour accueillir les décorations prévues à cet effet. La hauteur des conifères recherchés doit être comprise entre 6 à 10 mètres.

 

Si vous avez en votre possession un sapin correspondant au profil recherché et, si vous le souhaitez, vous pouvez prendre contact avec le secrétariat du service des Espaces verts.

 

Un technicien prendra contact avec vous afin d’évaluer l’esthétique de l’arbre et d’analyser la faisabilité de son enlèvement suivant son emplacement.

 

Merci de contacter le service des Espaces verts au 03 85 43 10 43 avant le 30 octobre 2020.

 

Transmis par Christiane Chapé pour le journal : lactuachalon.com (DIVERS)

le 06/09/2020

CHALON-SUR-SAONE … NOUS VOULONS DES COQUELICOTS …

Nous voulons des paysans » nouveau cri de ralliement de « Nous Voulons des coquelicots »

« Nous voulons des paysans et une véritable agriculture paysanne » ont mis en avant tour à tour Sabine Blondeau et Thierry Grosjean, lors du dernier rassemblement de « Nous voulons des coquelicots » , qui s'est déroulé, vendredi en fin d'après midi.,entre l’Hôtel de Ville et l'église Saint Pierre.

 

UN NON A UN ELEVAGE INDUSTRIEL DE VOLAILLES … UN OUI AUX MOBILITÉS DOUCES :

 

Une initiative soutenue localement par une cinquantaine de chalonnais. Porte parole de la CAPEN 71 (Confédération des Associations de Protection de l'Environnement et de la Nature), Thierry Grosjean a invité les participants à refuser ma construction d'un élevage industriel de volailles à Sainte Croix en Bresse, en participant à une enquête d'utilité publique, se déroulant actuellement.

D'autres intervenants ont insisté sur les questions de mobilité dans le chalonnais (1).

 

DEPUIS DEUX ANS , CHAQUE PREMIER VENDREDI DU MOIS …

 

Localement, ce sont des militants associatifs (2) qui ont relayé l'appel du mouvement « Nous Voulons des Coquelicots » porté par le journaliste Fabrice Nicolino, afin de dénoncer notamment les néonicotinoïdes.

La pétition nationale a été signée par plus d'un million de personnes.

Le 15 Septembre prochain, une délégation nationale sera reçue par la Ministre d’État en charge de la transition Écologique, Barbara Pompili.

 

« Chaque premier vendredi de chaque mois, depuis deux années, des poignées de citoyens se sont rassemblées devant des mairies » a remarqué Thierry Grosjean.

 

De Chalon à Blanzy en passant par Cluny, Macon, Chagny … « Il y a une prise de conscience de l'opinion publique, faut il qu'elle se traduise dans les usages administratifs et législatifs » a complété le porte parole de la CAPEN 71.

«LA POSITION ÉCOLOGIQUEMENT IRRESPONSABLE DU DEPUTE EUROPÉEN » :

 

Autre cible, la position du député européen de Jérémy Decercle (L.R.E.M) à propos d'une dérogation accordée aux producteurs de betteraves.

« C'est un nouveau reniement » a dénoncé M. Grosjean en remarquant : « C'est un choix autoritaire qui interroge fortement sur l’honnêteté de l'affichage environnemental au plus haut sommet de l'Etat » …

 

Parmi les participants vendredi se trouvaient Françoise Verjux Pelletier, conseillère départementale, Mourad Laoués et Christophe Regard élus chalonnais, Annick Bourbon élue de Saint Loup de Varennes, Claire Mallard, co secrétaire régionale d'E.E.L.V.

(1) : Réunion de rentrée de l'Association Chalonnaise pour la Transition Écologique (A.C.T.E) : mardi 16 Septembre, salle municipale, rue Pierre Bridet (Quartier Saint Jean des Vignes)  à 19h.

 

L'antenne de Ligue pour la Protection des Oiseaux du 71, sera l'invitée de la réunion mensuelle fixée pour le mardi 13 Octobre à 19h30.

Samedi 26 Sepembre à Saint Marcel : initiatives communes sur les mobilités douces avec diagnostic vélo à Saint Marcel avec Espace Pama-Vélo sur Saône et Acte .au réservoir et accueil de la "Péniche Tournante" (voyage entre les deux maires) : Jeudi 15 et Vendredi 16 octobre au Port Villiers. 

 

(2) Collectif  Bien vivre à Chalon- Capen 71- Acte.

Article et photos : Daniel Dériot pour : lactuachalon.com

Le 05/09/3030
 

a9b23e2a7bf131a170b1472aa0e7e1d7.jpg
f1740172098d731beef41fb63ad7b71c.jpg
b5c55bed26b95c1f91bd22c0d089dc3f.jpg

 

 

Politique : Le tandem G. Platret - J.M Sermier pour tenter de succéder à Marie Guite Dufay, à la région et pour un «Sursaut Régional »  ....

 

Pour l'heure, il ne s'agit pas (encore officiellement) de candidatures, mais d'animer une campagne active dans la perspective de voir la droite et le centre devenir majoritaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté en 2021 . Gilles Platret et Jean Marie Sermier ont concrétisé une entente bénéficiant d'un accord tacite de François Sauvadet et du sénateur de Haute Saône Alain Joyandet. Ces deux figures de la droite régionale n''étaient pas à Saint Désert, ce dimanche midi, mais la présence du député européen Arnaud Danjean, de l'élu de Côte d'Or, François Xavier Dugourd, de la sénatrice Marie Mercier , de plusieurs élus départementaux ont valeur de parrainage !

DANS LE HANGAR VITICOLE DE LA FAMILLE GOUBARD

Maître des lieux, longtemps maire du village de Saint Désert, Michel Goubard ( ex U.D.F ) a été voilà un peu plus de 25 ans, le personnage permettant à l'enfant de la commune, jeune adulte de figurer sur une liste municipale. C'était ,il y a peu plus de 25 ans, depuis 1995 l'apprenti a dépassé le maître, néanmoins c'est ce dernier et ses enfants ( François et Vincent)  qui ont donné un coup pouce matériel pour ces retrouvailles coïncidant avec une rentrée politique pour la fédération départementale de « Les Républicains »'.

ARNAUD DANJEAN : « LA CONSTANCE PLUTÔT QUE LA COMMUNICATION »

Devant une assistance composée d'environ 200 adhérents, militants et élus, Arnaud Danjean a mis en avant « le socle solide de L.R, nous ne sommes pas mort » a déclaré le Député Européen. Ce dernier n'a pas évoqué la future présidentielle en lançant toutefois « C'est trop tôt » et en évoquant « la force du collectif ». Il n'a pas manqué de dénoncer « la politique de communication » du gouvernement.

A Propos des futures départementales (en principe mars 2021), M. Danjean a noté «durant la crise sanitaire, les circonstances sanitaires et sociales ont réhabilité le département (en qualité de collectivité) tout en remarquant « André Accary a tiré son épingle du jeu »...

«  L’IMPRÉPARATION DU PAYS FACE A LA CRISE SANITAIRE »

Gilles Platret, n'a pas manqué de décrocher de nombreuses flèches, à l'égard du ministre de la Santé «  il a été le ministre de la désinformation' » , à l'égard des ministres de l'intérieur «  Le pays se délite, il a une fragmentation de la nation, il manque des policiers nationaux à Chalon pour faire aux rodéos renouvelés, aux actes inqualifiables à Chatenoy le Royal, à Saint Marcel ou encore en prenant pour cible le nouveau ministtre de la Justice «  dont la première visite est dans une prison et non une présence du côté des victimes de ceux qui souffrent »...Tout comme M. Danjean, M.PLatret a rendu hommage à M. Accary, « pour le travail colossal »...

« LA REGION S'ENLISE...UN ÉQUILIBRE URBAIN-RURAL A TROUVER »

Des flèches, le maire de Chalon n'a pas manqué d'en lancer à l'égard de la majorité ( PS ) du conseil régional. Il est revenu sur les critiques émises lors du vote du SRADET en notant « la région s'enlise, manque d'ambitions ». Il a esquissé les thèmes de la futur campagne axés sur « la solidarité urbain-rural » ( « Les territoires ruraux ont été abandonnés, »- »La ville a besoin d'une ruralité vivante ». Autre sujet abordé, l'action économique de la région « qui n'est pas à la hauteur » ou encore « les dépenses de fonctionnement en augmentation » sans oublier le tourisme : « la région est classée 12éme sur 13 et la sécurité dans les T.E .R., le refus de la région d'implanter la vidéo-protection à l'entrée des lycées... Là encore, il ne n'agissait pas de dévoiler un programme, néanmoins des grandes lignes. M.Platret, n'a pas manqué d'aborder «  les règlements de comptes entre ethnies à Dijon » en dénonçant « la présence d'élus régionaux de gauche dans une manifestation contre les violences policières ».

Article  : Daniel Dériot pour lactuachalon.com

le 1er septembre 2020

 

CHALON SUR SAONE/GIVRY : les commerçants se mobilisent pour les enfants malades ...

 

Pendant tout le mois de Septembre, les commerçants de Chalon sur Saône et de Givry qui auront l'ourson de Marie sur leur vitrine, soutiendront la cause des enfants malades.

 

Ils vendront des magnets et porte clé Ange à 3 euros.

 

Cette somme est un véritable espoir pour tous les enfants atteints de cancer.

 

Tous les profits seront reversés intégralement à la recherche sur les cancers pédiatriques.

 

Organisateurs :

 

* LE REVE DE MARIE

* CHALON CENTRE COMMERCE

* CA BOUGE A GIVRY

 

Article : Christiane Chapé

le 25/08/2020 

26815117_1567626799996454_58226183826589
24210510_544538205887039_556117620408697
56558695_444930296242950_455885904167305

CHALON : ANNONCE … ANNONCE …

 

En raison de la crise sanitaire, LA BOURSE AUX VETEMENTS organisée par la FAMILLE CHALONNAISE, prévue au CLOS BOURGUIGNON du 14 au 18 septembre prochain, n’aura pas lieu.

 

L’association, prudente et respectueuse des mesures de protection en vigueur, vous tiendra au courant d’une nouvelle période possible pour présenter ses vêtements, chaussures, accessoires, sacs à main, linge …

 

Transmis par Christiane Chapé pour lactuachalon.com

Le 12/08/2020

117641943_173267327571685_20099734699330

JURES D’ASSISES : Constitution des listes préparatoires pour l’année 2021 avec tirage au sort le jeudi 13 août ...

 

 

L’établissement des listes préparatoires de jurés d’assises sera procédé par un tirage au sort, en séance publique, à partir des listes électorales de Chalon-sur-Saône et de Farges-lès-Chalon, selon l’arrêté préfectoral n° 71-2020-06-18-002 du 18 juin 2020.

 

Le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, informe les électrices et les électeurs que ce tirage au sort aura lieu le jeudi 13 août à 10 h 30, dans le Salon d’Honneur de l’Hôtel de Ville de Chalon-sur-Saône.

211 noms tirés au sort ...

 

Ce tirage au sort désignera 108 personnes inscrites sur la liste électorale pour la préparation de la liste du jury d'Assises pour Chalon-sur-Saône et 100 autres personnes pour la préparation de la liste des jurés suppléants.

 

Et la ville de Chalon-sur-Saône est chargée de procéder au tirage du Jury d'Assises pour les communes des 3 cantons ayant moins de 1 300 habitants.

 

La Ville de Chalon est donc chargée d'effectuer celui de Farges-lès-Chalon pour laquelle trois inscrits devront être tirés au sort à partir de la liste principale présentée par M. Dumas, maire de cette commune.

 

Donc au total 211 noms seront tirés au sort.


Communiqué de presse transmis le 11/08/2020

pour lactuachalon.com

le 11/08/2020

jurés-700x420.png

CHALON : NOUS VOULONS DES COQUELICOTS ...

 

 

Ce Vendredi 3 JUILLET, , en fin d'après midi, le rassemblement mensuel, devant l'Hôtel de Ville, a regroupé  une quarantaine de participants, dans notre ville. 

 

SOUTENU PARIFFÉRENTES ASSOCIATIONS ET COLLECTIFS :

 

Ce regroupement impulsé par l'association nationale "Nous Voulons des Coquelicots" 

est relayé dans notre département par différents collectifs locaux et bénéficie du soutien militant de différentes associations : (CAPEN 71- Association Chalonnaise pour la Transition Écologique-Collectif Bien Vivre à Chalon, notamment).

 

Une seule prise de parole a ponctué

l'initiative de vendredi, celle de Sabine Blondeau, donnant lecture du texte de Fabrice Nicolino.

 

APRES LES MUNICIPALES ET LA CONVENTION CITOYENNE POUR LE CLIMAT :

 

Notre confrère, rédacteur notamment à Charlie Hebdo, spécialiste des problèmes

d'environnement, a évoqué le contexte de ce rassemblement se déroulant après les 

élections municipales et après la convention citoyenne pour le climat. 

 

EXTRAITS DE L'APPEL DU 3 JUILLET : CONTRE LES METABOLITES :

 

Notre devoir civique est d’aider à aller plus loin. Nous nous lançons dans une nouvelle campagne, une nouvelle bagarre. Cette fois-ci: contre les métabolites, ces molécules issues des pesticides, et que les autorités refusent de rechercher dans l’eau du robinet.

 

Pas de panique, ce mot est inconnu de tous et mettra du temps à s’installer dans la conscience publique.

 

 Le mouvement des Coquelicots a le devoir d’informer, d’éduquer, de montrer le chemin.

Oui, les métabolites sont un grave danger pour la santé humaine, celle des écosystèmes et des êtres vivants. Et nous exigeons donc une protection efficace, qui ne peut venir que de nos élus, du ministère de la Santé, des agences régionales de santé et de notre Agence sanitaire, l’ANSES.

 

La réponse des Coquelicots ne peut être que le harcèlement démocratique de nos institutions.

 

Il faut y aller, il faut y aller franchement, car nous défendons la vie de tous en face de forces  considérables de destruction.

 

Le prochain rassemblement (le 22éme) se déroulera le Vendredi 7 Aout à 18h30, Place de l'Hôtel de Ville. 

 

Article et photos : Daniel Dériot pour lactuachalon.com

le 3 juillet 2020

 

 

 

coquelicots 1.png
coquelicots 2.png

Vie municipale : les délégations, c'est souvent au bon vouloir du maire, en 2020 comme en 2014 ....

 

Les oppositions à l'unisson, n'ont pas manqué de dégainer contre le choix du maire de ne pas accorder à un élu issu de la liste « Chaque Jour Chalon », une délégation, celle de représenter la ville au sein des instances du comité des fêtes ( 1)

LORSQUE LA MAJORITÉ MUNICIPALE PRÉFÉRE M. MANIERE A M. PLATRET ...

M.Platret, en justifiant cette non délégation a fait référence à « La belle campagne (perdue) de 2008 »...Étonnement,  le maire n'a pas évoqué un autre épisode de la vie municipale datant justement de mars 2008.Après   la séance d'installation du nouveau conseil municipal, avec  l'élection du maire et des adjoints, une autre élection a lieu, celle des représentants de la ville au conseil communautaire du Grand-Chalon.( 2 ) ..Et surprise, à l'issue du dépouillement, Gilles Manière, ex adjoint au développement durable, candidat aux cantonales ( 3 ) , élu aux côtés de Gilles Platret obtient 28 voix. ! Il est proclamé élu conseiller communautaire.

UNE VICTOIRE JURIDIQUE

Gilles Platret , obtenant 8 voix,dénonce le choix de la nouvelle majorité municipale. Gilles Manière est exclu du groupe « Chalon Pour Tous » présidé par Gilles Platret. Ce dernier ne manque pas de saisir le Tribunal Administratif à propos de  la légalité le l'élection  des délégués communautaires. Ces derniers démissionnaires début juin, seront ré -élus dans la foulée, y compris M. Manière, alors que la juridiction administrative de Dijon aura donné raison à Gilles Platret. Ce dernier remportant une victoire juridique, il devra néanmoins patienter six ans pour siéger à nouveau au conseil communautaire du Grand-Chalon. 

( 1) Trois élus municipaux représentent la ville au comité des fêtes.

( 2)  Ces derniers sont élus par les conseils municipaux

(3) : Gilles Manière, « Gaulliste », est alors candidat pour l'UMP dans le canton de Chalon Ouest. C'est Nathalie Leblanc, alors nouvelle adjointe au maire qui sera élu face à Gilles Manière, le dimanche 16 Mars. 

 

NDR : Gilles PLatret et Christophe Siruge ont été élus conseillers municipaux , il y a 25 ans déjà. Le dimanche 11 Juin 1995. M. PLatret était élu à Saint Désert alors que M. Sirugue était élu à Chalon sur la liste conduite par Jean Claude Segaud. 

 

Transmis par Daniel Dériot le 10/06/2020

 

Vie municipale : Jean Vianney (fils) arrête, Christian (père) arrive ... Maître Guigue est le nouveau maire de St Germain du Plain ...

 

Me Christian Guigue, dans la vie publique, est un avocat chalonnais ; il a été un temps bâtonnier et président de la conférence des avocats du grand est.

Depuis mardi soir, celui qui avait pour habitude de présider un bureau de vote à l'hôtel de ville de Chalon, est le nouveau maire de Saint Germain du plain. Une alternance presque tranquille dans l'ex chef lieu de canton qui n'a pas manqué de réjouir l'élue départementale du secteur, Élisabeth Roblot mais aussi Jean-Vianney Guigue, élu municipal de notre ville durant 12 ans et conseiller départemental.

Le fils, toujours vice président Grand Chalon, n'a pas hésité à donner quelques conseils au père qui ce jeudi matin accueille une ministre, Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État à la transition écologique. Une grande première pour le tout nouveau maire.

UNE ALTERNANCE SEREINE :

Les 19 conseillers municipaux étaient présents, à 20 H, ils ont été accueillis par Alain Doulé, maire de Saint Germain du plain, depuis mars 2001 (1). M. Doulé a accompli ses dernières missions de premier magistrat en procédant à l'installation des nouveaux conseillers et en laissant le doyen d'âge , M. Guigue ,lui même présider à l'élection du maire. Seul candidat, Christian Guigue a obtenu 17 suffrages, il y a eu 2 Bulletins blancs.

L’INTÉRÊT GENERAL ET UN HOMMAGE A L'ANCIEN MAIRE :

Avant l'élection des cinq adjoints, le nouveau maire a rendu hommage à ses colisitiers, il a salué Stéphanie Gandré (Tête de liste Bien vivre à Saint Germain du Plain) en formulant les vœux « d'une collaboration loyale et transparente" . M°Guigue a rappelé «  La confiance manifestée lors du premier tour ( Rappel près de 62% pour la liste Ensemble pour Saint Germain). C'est un encouragement et un engagement loyal. Nous mènerons une gestion non partisane et l'interêt général est une notion fondamentale ».

*Le nouveau maire a rendu un hommage à Alain Doulé, maire depuis mars 2001, et conseiller municipal depuis 1995.

CINQ ADJOINTS :

Avec 16 Voix et 3 bulletins blancs, Anne Charet, Michel Woog, Aline Gauthier, Jean Michel Vion et Lætitia Gacon ont été élus adjoints. Ils sont issus de la liste « Ensemble pour Saint Germain » que conduisait Me Christian Guigue. Ce dernier vient de souffler ses 67 Bougies. Il partage sa vie entre Chalon (en qualité d'avocat) et Saint Germain du Plain. Pécheur et chasseur, désormais, il est donc maire de cette localité de 2 200 habitants, qui n'est plus chef lieu de canton depuis 2015. Une trentaine de personnes assistaient à cette séance, d'une durée d'une heure, a eu lieu à la salle des fêtes de la commune. 

(1) Alain Doulé à succédé en 2001 à Daniel Aymard, maire de 1995 à 2001. Ancien ingénieur à Framatrome-Areva, M.Doulé a été conseiller prud’homale, engagé au sein de la C.F.D.T, il a été conseiller général de 2004 à 2015. Il a été proche d'Arnaud Montebourg. 

 

Nos Photos : L'ancien maire : Alain Doulé- le nouveau Me Christian Guigue- Jean Vianney Guigue - Stéphanie Gandré (Tête de liste opposition).

Article : Daniel  Dériot le 27/05/2020

 

 

CHALON et COMMUNES : vie municipale ...

 

Dans quelques jours, les élus de Pontoux, vont se réunir pour probablement retirer les délégations à la première adjointe. 

 

La confiance entre le maire, Dominique Geoffroy (1)  et la première adjointe n’existe plus, ce n'est pas un cas unique mais quasi inédit à quelques semaines de l'élection des maires et adjoints.

 

Les conseils municipaux élus le 15 mars dernier,

éliront le maire et les adjoints.

 

Ces derniers dans les communes de plus de mille habitants sont élus désormais au scrutin de liste et ils sont présentés par le maire.

 

A Pontoux, particularités, à l'issue du premier tour des récentes municipales, 8 conseillers sur 11 ont été 

élus. 

 

QUE RÉSERVERA LA CUVÉE 2020 ?

 

Un adjoint, quelque soit sont rang, est déjà exécutant aux responsabilités déléguées par le maire ; en général il à la confiance du premier magistrat il (elle) doit travailler en équipe.

 

A Chalon comme à Givry, les premiers adjoints élus en mars 2014, ont quitté la majorité municipale au cours du dernier mandat.

C'est le cas d'Isabelle Dechaume dans notre ville et de Sébastien Ragot à Givry. Ce dernier, candidat tête de liste  aux dernières municipales contre le maire sortant sera le prochain maire de Givry.

 

A CHALON ET DIJON : LA POLITIQUE CULTURELLE, SOURCE DE TENSIONS :

 

En février 2007 à Chalon, Michel Allex avait demandé et obtenu le retrait des délégations (culture) de Karine Delorme.

Cette dernière s'était abstenue lors d'une séance le 15 décembre 2006 trouvant que le budget de la culture n'avait pas été augmenté.

 

Une mésaventure identique était arrivée à Jean François Bazin, (2)  en septembre 1989.

Le maire, Robert Poujade, avait retiré les délégations (culture et grands équipements)  à M. Bazin  pour les transmettre à une autre adjointe,   Mme Michèle Curtil-Faivre.

 

M. Poujade et M. Bazin se sont réconciliés par la suite, puisqu'ils firent à nouveau équipe pour les municipales de Juin 1995, date à laquelle M. Bazin devient premier adjoint  et Robert Poujade, a présidé le comité de soutien de  M. Bazin en mars 2001.

 

PARFOIS UNE TRAVERSÉE  DU DESERT :

 

Plus près de nous, à Saint Désert, en février  2006  Gilles Platret, a lui aussi connu une telle déconvenue.

 

Celui qui était également président du pays chalonnais, s'était opposé à Dominique Juillot, au sein du conseil communautaire ; il représentait alors la commune de Saint-Désert dont il était le premier adjoint.

 

Le retrait de délégations est une traversée plus ou moins longue pour les intéressés, qui mettent souvent à profit ce temps pour prendre du recul et tenter de rebondir avec succès pour M. Ragot, pour écrire une nouvelle aventure municipale à Chalon, dès 2008 pour Gilles Platret. 

 

 

(1) Dominique Geoffroy, chalonnais de naissance n'est autre que le fils de l'ancien directeur du service espaces verts. 

(2) Jean-François Bazin était  demeuré 2éme adjoint sans délégation jusqu'en juin 1995.

 

Article : Daniel Dériot

le 18/05/2020

 

 

 

 

 

 

D’ICI ET D’AILLEURS : LES ECRIVAINS CONSEILLERS …

 

L'ancien maire d'Ouroux Sur Saône, Jean Viallet, vient de rentrer dans un cercle très restreint, celui des conseillers généraux écrivains.

 

En Bresse, d'anciens élus ont déjà rédigé leurs mémoires.

 

L'ancien édile de Cuiseaux, Bernard Morey, avait conté sa vie de résistant, puis celle de chef d'entreprise, puis il y eut l'auteur prolixe, Robert Petit, ancien conseiller général de Beaurepaire et ancien maire de Sagy ; ces deux personnages ont été façonnés par la résistance.

Dans un style différent, plus militant, l'ancien patron de la fédération départementale du Parti Communiste Français, André Faivre,  a également apporté un intéressant témoignage en 2011.

M. Faivre, bressan d'origine, a été conseiller général durant 28 ans de Montceau-Saint Vallier. 

 

ÉLU DURANT 25 ANS :

 

Jean Viallet, a lui aussi eu différents engagements, comme le souligne dans la post-face Yves Lombard.

Tout d'abord, ce personnage a été militaire, puis il a été receveur buraliste, secrétaire de mairie conseiller général durant un quart de siècle et maire d'Ouroux Sur Saône de 1989 à 2001.

 

Alors que la gauche s'empare du conseil général en mars 1979, avec les victoires des socialistes, Roger Leborne à Chalon Sud et de Daniel Cautel à Sennecey le Grand ou encore celle du radical Jean Girardon à Mont Saint Vincent, le canton de Saint Germain du Plain a pour élu Jean Viallet, alors non inscrit.

Le natif de Baudrières, s'impose, mieux, il réussira en 1985, a être élu dès le premier tour, alors que le patron de la fédération socialiste, un certain Didier Mathus, est candidat.

 

LA PECHE AVANT TOUT :

 

Personnage attachant, homme du terroir, Jean Viallet est un homme de contact, direct, sans détour. Il est aussi un pécheur attaché à certaines traditions et avant de « taquiner » les électeurs, c'est un homme de la Saône, connaissant parfaitement les lieux halieutiques.

 

L'ouvrage d'une centaine de pages, est un récit mais aussi un hommage au monde rural.

 

SANS OUBLIER :

 

- Robert Petit « Un maire raconte sa commune (1993) » 

 - Bernard Morey : « Le voyageur Égaré » : témoignage d'un résistant, chef d'entreprise- Conseiller général- Maire de Cuiseaux 

- Louis Escande : « Images de ma vie » : Ombres et Lumières d'un engagement - Une esquisse de mes mémoires (1993) ; M. Escande à été maire de Macon 1953-1977

- Camille Dufour : "Le Creusot de 1960 à nos jours" : Préface de Michel Limoges. -Les Nouvelles Editions Le Creusot 2003-  Camille Dufour a été maire du Creusot de 1977 à 1995 et conseiller général de 1976 à 1994

- André Laffly : « Le Creusot : Un certain regard » : Préface de Camille Dufour – Post-face d'André

Billardon. Les Nouvelles éditions du Creusot- 2006.

 

ET AUSSI :

 

- Bernard Chevallier « 2001-2008 ! Mes 7 Années de 1er Adjoint : Un rôle essentiel d'écoute et

de tolérance » (2008) - Élu maconnais, M. Chevallier a siégé au conseil régional

- André Faivre : « Une vie, Au vingtième siècle. Des Combats. Continuons » - Edition I.L.V 2001.

M.Faivre a été conseiller général de Montceau-Saint Vallier 1973 à 2001. 

- Jean Dorin « Au fil du Temps- Taizé et son   Héritage » Editions M.G 2004.

 

Article : Daniel Dériot

le 18/05/2020

 

 

 

 

 

 

 

laffly 6.png

Alors, comment dire ??

Sans vouloir en rajouter aux donneurs de leçons, à ceux qui savent "bien vivre", à ceux qui font "tout cela comme il faut", à ceux qui savent tout sur tout, à ceux qui dénoncent, à ceux qui comptent les voitures qui passent dans leur rue pour prévenir la police, à ceux … à ceux … même à ceux qui écrivent des saloperies sur les portes de leurs voisins … soignants … en cette période étrange de confinement …

Qui suis-je donc, moi … petite fille de français moyen … pour apporter mon grain de sel ?

En cette période, où personne ne m’attend ??

Qui ai déjà bien des difficultés à vivre … avant d’avoir compris QU’UN JOUR A LA FOI suffisait à mon équilibre.

Mais il m’a fallu du temps pour en arriver là …

Et encore, ça n’est pas gagné tous les jours !!

Mais … en qualité de citoyenne responsable, trouillarde … plus pour ma petite famille aimée et mes amis chers … que pour moi … et avec un esprit chevillé au corps de CORRESPONDANTE LOCALE, j’ai quand même envie ce matin, de l’ouvrir … vous savez quoi ?? …

MA GRANDE BOUCHE DE GRENOUILLE …

Le sujet de mon courroux : les consommateurs qui font leurs courses au p’tit Carrouf … près de chez moi (oui, je respecte le périmètre de 1 km) …

Suis bien élevée, quand même !! Hein ??.

Je m’y suis rendue ce jour à midi -car j’ai remarqué au fil du temps que la circulation était fluide à cette heure-là- pour faire des achats de première nécessité pour une petite mamy (bien plus mamy que moi … oui, oui … ça existe !), dont je m’occupe depuis plus de 10 ans, étant bloquée chez elle pour prendre soin de son mari paralysé et … où couché dans son lit … où dans son fauteuil à longueur de journée.

Elle m’a beaucoup émue parce qu’elle souhaitait avec sa liste de courses, que je lui achète des gâteaux à partager dimanche avec son époux, comme pour s’offrir un petit plus sucré pour améliorer leur journée.

P’tit panier sous mon bras, masque sous les lunettes qui tiennent chaud et font de la buée … et me font mal derrière les oreilles … et gants fournis par une amie infirmière … j’affronte « la bête » !!

A savoir le CARROUF …

Et là, je suis époustouflée par le manque de respect des consignes !!

Bon, je sais … où tout du moins j’ai bien compris que des masques pour tous … pas la peine d’y compter … que des gants pour tous … pas la peine d’y compter …

Déjà fournir pour le personnel soignant … URGENT ET NORMAL.

ET ENCORE !! pas livrés en temps voulu !!

LES MASQUES ?? Ils arrivent, ils vont bientôt arriver … dont on ne sait où … mais bientôt nous les aurons …

Nous les aurons un jour … nous les aurons !!

Et que chacun fait comme il peut à bidouiller chez lui, des masques avec des élastiques de slips et des vieux soutifs … !!

DONC … Un client sur 10 dans ce magasin (en période creuse) … porte un masque … oui j’ai eu le temps de les comptabiliser … (la prochaine fois je ferai des photos … que n’y ais-je pensé plus tôt en bonne JOURNALISTE que je suis !!) … enfin … pas si bonne que cela au final !! …

Et pratiquement aucun ne porte de gants, tripote les rayons de fruits et légumes, pose et repose, pèse et soupèse, revient sur ses pas pour reposer le produit !!

Et s’affale sur les caddies, les touchant à mains découvertes, après maints et maints consommateurs passés par là !!

Comme qui rigole ...

Les agents du magasin les nettoient régulièrement … je les ai vus … mais après maints passages irresponsables … ils sont moins immunisés !!

C’est quoi ces consommateurs qui se croient au-dessus de toute consigne et se croient immortels ??

Les agents de caisse sont protégés, depuis plusieurs jours, par des pare-postillons en plexiglas … mais tous ne portent pas de masques ou de gants …

Un petit jeune caissier, mignon comme tout … (l’âge de mon petit-fils) … m’a avoué qu’il n’aimait pas travailler avec des gants …

A t ‘il le choix, à t-on le choix aujourd’hui ?

Comment se fait t’il ?

Tout cela ?

J’EMETS UN VOEU CE JOUR …

Un vœu modeste, à vous mon DIEU, que je sollicite peu … mais dont j’ai besoin de vous AUJOURD’HUI …

Prouves que tu existes !!!

Multipliez les gants et les masques … comme un jour … vous avez multiplié les poissons et les pains ...

A VOUS QUI AVEZ MARCHE SUR L’EAU …

A VOUS QUE RIEN N’EST IMPOSSIBLE !!

OK ???

VOUS POUVEZ LE FAIRE ...

Je vous donne mon 06 …

En ce moment je suis dispo 24/24 !!

Je transmettrai … comptez sur moi …

La Chris
le 17/042020

MUNICIPALES : Gilles Platret, vainqueur avec 34 Sièges au conseil municipal … le Rassemblement National n'a plus d'élus ...

 

« C'est une reconnaissance du travail accompli mais aussi une validation de notre projet » ont commenté avec sobriété en raison du climat sanitaire, les proches du tandem, Gilles Platret et Sébastien Martin, peu avant la proclamation des résultats.

 

PAS DE TRIOMPHALISME :

 

A 21 H 15, le maire sortant, a pris la parole, en soulignant le contexte dans lequel s'est déroulé ce premier tour.

 

Il a communiqué aussi le nombre d'élus pour les listes en présence.

 

« En avant Chalon » compte donc 34 sièges, soit un de plus. Les écologistes « Bien Vivre à Chalon-Mourad Laoués », se classant en deuxième position, seront trois à siéger tout comme la gauche « Cultivons Chalon » avec Nathalie Leblanc. La liste « Chaque jour Chalon » d'Isabelle Dechaume a deux sièges et la liste d'Alain Rousselot-Pailley, un élu.
Le « Rassemblement National » et « Lutte Ouvrière » n'ont pas d'élus.

 

 

« Nous serons au travail dès lundi matin « a déclaré Gilles Platret afin d'assurer « nos missions de protection de la population face au monstre épidermique ».

 

DEUX VICE- PRESIDENTS DU GRAND CHALON BATTUS :

 

Les électeurs de Fontaines comme en 2014 devront retourner aux urnes.

 

A Givry et Saint Loup de Varennes, les maires sortants, Juliette Metenier-Dupont et Françis Debras, ont été battus.

A Varennes-le-Grand, Eric Valentim l'a emporté sur Laurence Jorland, pourtant soutenue par le maire Patrick Le Gall.

 

 

Article : Daniel Dériot

le 16/03/2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Municipales : une première à Chalon : sept listes en présence...

 

 

Ce sont donc sept listes qui seront en présence dans … deux semaines pour le premier tour des municipales.

 

Le Rassemblement National (ex Front National) a réussi, in-extremis, à boucler une liste. 

 

 

UNE PREMIÈRE DEPUIS 1945 !

 

Sept listes, c'est une première depuis la seconde guerre mondiale,

le précédent record date de 1953, le maire d'alors, Georges Nouelle, qui avait retrouvé son fauteuil de maire, l'année précédente avait eu alors cinq opposants …

 

 

UN SECOND TOUR INÉLUCTABLE ? 

 

"Gilles Platret ne retrouvera pas son mandat au premier tour" avait 

énoncé Christophe Sirugue, lors d'un point presse, au cours duquel l'ancien maire avait annoncé son soutien à Nathalie Leblanc.

 

La présence du Rassemblement National (1) rend tout à fait probable un ballottage.

 

Reste à savoir ce que feront les opposants au tandem Platret- Martin … l’hypothèse d'une concentration des oppositions 

apparaît néanmoins difficile, compte tenu des enjeux nationaux et

de la présence de candidats de la L.R.E.M sur au moins deux

listes. 

 

 

LA MOBILISATION DÉTERMINANTE, CELLE DES 15 JOURS …

 

Une certitude, tout dépendra de la capacité de chaque camp

à mobiliser non seulement leurs troupes mais aussi les abstentionnistes qui, voilà six ans, avaient fait défaut à la gauche …

Une gauche néanmoins divisée.

 

Le tandem Platret-Martin, s’il peut compter sur le bilan et une dynamique enclenchée plus tôt, devra faire face à pas moins de

six challengers …

 

 

(1) A noter le retour de l'ex-secrétaire départemental du F.N, Christian Launay, jusqu'alors conseiller municipal à la Guiche, localité dans laquelle se présente Guylaine Launay, jusqu'alors élue chalonnaise. 

 

 

Article : Daniel Dériot

le 29/02/2020

Chalon : Municipales : six listes en compétition comme en avril 1953 ...

 

 

Six listes … sauf surprise de dernière heure, les candidats peuvent se déclarer jusqu'à 18 heures, ce jeudi, seront donc en compétition le dimanche 15 mars prochain. 

 

C'est presque un record …

 

Il faut remonter à 1953, pour retrouver un tel nombre de listes et encore, à l'époque, il n'y avait que 30 sièges à

pourvoir.

 

Autre différence  :  le panachage était autorisé et le deuxième tour se déroulait 15 jours après le premier. 

 

Cette année là, les cinq listes avaient pour "adversaire", non pas l'abstention, mais un certain Georges Nouelle.

 

Le maire "socialisant" avait reconquis "le pouvoir" l'année précédente, après une absence de sept années.

 

Les plaies de la seconde guerre mondiale étaient cicatrisées pour les chalonnais, qui ont propulsé dès le premier tour M. Nouelle, alors que ses anciens amis socialistes en avaient fait un adversaire coriace !

 

 

Article : Daniel Dériot

le 27/02/2020

QUE NOUS DIT LE MARDI GRAS ...


 

Mardi gras est une période festive, qui marque la fin de la « semaine des sept jours gras » (autrefois appelés « jours charnels »).

Le Mardi gras est suivi par le mercredi des Cendres et le carême, pendant lequel les chrétiens sont invités à « manger maigre » , traditionnellement en s'abstenant de viande.

Elle se situe donc juste avant la période de jeûne, c'est-à-dire — selon l'expression ancienne — avant le « carême-entrant », ou le « carême-prenant ».

Les « sept jours gras » se terminent en apothéose par le Mardi gras, et sont l'occasion d'un défoulement collectif. L'esprit de jeûne et d'abstinence qui s'annonce est momentanément mis entre parenthèses avec le carnaval.


 

Le mot « carnaval » dérive du latin médiéval carne levare, signifiant « enlever, retirer la chair », c'est-à-dire concrètement supprimer sur la table durant toute la période du carême la viande ou, autrement dit, le « gras ».


 

Mardi gras, populairement, est aussi le jour où :

* On déguste les crêpes ou, dans les Vosges, les fameux beugnots (beignets de carnaval)

* les enfants se déguisent et/ou demandent aux voisins dans les villages des œufs, du sucre, de la farine, etc., pour confectionner des gâteaux ou des crêpes qui sont mangés en fin d'après-midi.

 

C'est surtout le temps fort du carnaval là où il est fêté.

À Dunkerque, par exemple, les dimanche, lundi et mardi gras sont baptisés « les trois joyeuses ».

Durant ces trois jours, le carnaval de Dunkerque atteint son paroxysme.

Toute la ville se costume et défile dans la rue.

Municipales 2020 : Franck Diop (Rassemblement National) : « Probablement mercredi ou jeudi, nous déposerons notre liste à la Sous Préfecture »...


 

Week-end chargé pour Franck Diop.

Ce dernier a été investi par les instances du Rassemblement National, pour conduire une liste à Chalon.

« Elle se dénommera probablement rassemblement chalonnais » annonce M.Diop.


 

AVEC L'EX-ÉLU REGIONAL : CHRISTIAN LAUNAY …

 

« Notre liste sera déposée mercredi ou jeudi » annonce M.Diop.


 

Il le reconnaît lui même, il y a eu des défections « suites à des pressions », mais ne développe pas plus le sujet.


 

Par contre, une certitude, M. Launay (1), ex-conseiller régional, ex- secrétaire départemental du Front National et tête de liste aux municipales de 2001 et de 2008, accompagne M. Diop, pour convaincre de futurs candidats.


 

Ces derniers pourraient être issus d'anciens réseaux qui se sont tissés, parfois, aussi défaits, suite à des divergences et dissensions internes au sein de l'ex F.N.


 

« CHALON, DOIT RETROUVER SA PLACE AVEC UNE ECONOMIE FORTE » …

 

Chef d'entreprise, Franck Diop a situé, parmi ses priorités municipales, l'économie et plus particulièrement « une volonté de faire revenir des entreprises dans le chalonnais ».


 

« Depuis le départ de M. Lagrange, la ville s'est endormie » relève M. Diop, fustigeant M.Perben «  incapable de se faire élire à Lyon et dont les héritiers continuent à se déchirer à Chalon ».

« Avec une économie et des entreprises fortes, nous pèseront sur les enjeux sociaux, culturels, sportifs, sécuritaire et sur les mobilités ».


 

SÉCURITÉ «  ... IL FAUT ALLER PLUS LOIN » …

 

« Le maire sortant a bien débuté avec la vidéo-surveillance, mais il faut plus de policiers municipaux sur le terrain. Il existe encore trop de quartiers délaissés, il ne s'agit pas de faire de la répression mais d'avoir une présence au quotidien » déclare Franck Diop.


 

Ce dernier entend aussi « améliorer et préserver la biodiversité, il faut des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments publics, repartir sur un cercle environnemental plus vertueux »…


 

(1) Conseiller municipal de la commune de La Guiche depuis mars 2014, Christian Launay, ne sollicitera pas un nouveau mandat dans cette commune.


 

Article et photos : Daniel Dériot

le 22/02/2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le 22/02/2020


 

FRAGNES : 5ème EDITION de la dictée du ROTARY 

 

La dictée  du Rotary est devenue une institution …

Chaque année, depuis 5 ans, la dictée organisée par le ROTARY CLUB ST. VINCENT, dont le Président est cette année Monsieur Verchère, réuni de nombreux amateurs de la belle langue f

 

 

Dans la grande salle du Bicentenaire, 80 adultes et 13 enfants se sont retrouvés pour partager des textes d’auteurs …

 

Les enfants de CM1, CM2, 6è et 5è ont écrit sur une poésie de Victor Hugo dictée par Marie Theulot -version texte- s’intitulant MELANCHOLIA :

 

« Où sont tous nos enfants dont pas un seul ne rit ?

Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ?

Ces filles de huit ans qu’on voit cheminer seules .

Ils s’en vont travailler quinze heure sous les meules ... »

 

...et les adultes, sur une poésie de Charles Baudelaire intitulée : « L’âme du vin » … réunissant les petites complexités des tournures de phrases du 19è siècle :

 

« Un soir l’âme du vin chantait dans les bouteilles : « Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité, sous ma prison de verre et mes cires merveilles, un chant plein de lumière et de fraternité !... »

 

Alain Gaudrey, maire de la commune de Fragnes et Monsieur L’Hostis, directeur d’école, ont revêtu la blouse grise de l’instituteur … pour respectivement, dicter et corriger le texte des adultes.

 

Il est à noter que les gagnants de la dictée, dans les deux catégories, ont reçu en cadeau des LIVRES ...

 

Les dons récoltés par le ROTARY CLUB ST VINCENT, à l’entracte, dans l’attente du dépouillement des dictées, ont réuni 400 € qui seront remis cette année, à l’association PEL’MEL, pour l’achat de matériel et l’abonnement à un journal, une association basée dans le quartier des Prés-st-Jean à Chalon et qui lutte contre l’illettrisme.

 

Il est bon de rappeler, qu’à ce jour, il y a 775 000 000 de personnes illettrées dans le monde.

 

L’association PEL’MEL (comme : Pour Exister Librement, Mieux Ecrire et Llire) dont la Présidente est Danielle Berthier, par le biais de ses bénévoles, propose à des adultes en difficulté, avec les savoirs de base, d’apprendre ou de réapprendre à lire, écrire et compter pour être plus autonomes dans les situations courantes de la vie familiale, professionnelle et citoyenne.

On parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture et du calcul.

 

On parle d’analphabétisme pour désigner des personnes qui n’ont jamais été scolarisées.

 

La devise de l’association PEL’MEL : « Lire, écrire, compter, il n’est jamais trop tard pour réapprendre. J’ose franchir le pas ».

 

Et comme en Bourgogne, toute manifestation se solde par le verre de l’amitié … la commune de Fragnes n’a pas menti à la tradition …

 

Belle ambiance … un grand merci aux organisateurs … et rendez-vous à l’année prochaine.

 

 

Article et photos : Christiane Chapé

Infos pratiques : http://pel-mel-chalon.asso.fr

 

le 07/02/2020

Communiqué de presse du sénateur Marie Mercier, relatif aux violences sexuelles commises dans le milieu sportif ...

 


Mobilisée depuis presque 3 ans sur les questions de violences sexuelles sur mineurs, Marie Mercier a été rapporteur du groupe de travail sur ce sujet au Sénat (rapport publié le 8 février 2018), rapporteur de la proposition de loi "Organisation et programmation pour une meilleure protection des mineurs victimes d'infractions sexuelles", rapporteur du projet de loi sur les violences sexuelles et sexistes (loi Schiappa), et co-rapporteur de la mission commune d'information sur les violences sexuelles sur mineurs en institutions.
 

Les révélations de l’ancienne championne de patinage artistique Sarah Abitbol ont déclenché une onde de choc dans notre pays. Elles s’inscrivent dans un mouvement salutaire de libération de la parole. Les abus sexuels sur mineurs, commis dans une relation d’autorité notamment entre jeunes sportifs et entraîneurs, sont des faits avérés dans notre pays qu’il n’est plus tolérable d’ignorer. La mission d’information sur les violences sexuelles sur mineurs en institutions, présidée par le sénateur Catherine Deroche et dont j’ai été le rapporteur avec mes collègues Michelle Meunier et Dominique Vérien, le dénonçait en mai 2019 dans son rapport.

 

Ces agressions sexuelles existent malheureusement de longue date et il faut rappeler les exemples de courage visant à briser le silence : l’affaire des lanceurs de marteau en 1993 ou le calvaire enduré par de grandes joueuses de tennis, sans oublier toutes celles et ceux, athlètes de renom ou amateurs, qui ont souffert de ces exactions criminelles.

 

Selon les données citées par l’association Colosse aux pieds d’argiles de Sébastien Boueilh, les violences toucheraient approximativement 10 % des sportifs et 13 % des sportives. Ces violences sont commises par l’encadrement sportif et du club, mais aussi entre sportifs. Si ces chiffres sont alarmants, il nous faut aussi valoriser l’engagement sans faille de nombreux bénévoles et cadres sportifs auprès des jeunes. Le sport reste un vecteur d’éducation, de lien social et d’épanouissement.

 

Aussi, la mission sénatoriale avait émis des propositions claires pour favoriser la libération de la parole, apporter une réponse pénale plus efficace, construire des environnements sécurisés pour les mineurs, mieux prendre en charge les victimes et prévenir la récidive. Généraliser la consultation du Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles et violentes (FIJAISV) pour le recrutement des professionnels et des bénévoles placés au contact des mineurs y était formellement inscrit.

 

L’action conjuguée des associations et des pouvoirs publics dans la lutte contre les agressions sexuelles sur mineurs a permis des évolutions notables. Le Sénat est un acteur fort sur lequel chacun peut compter dans ce combat.

Associations, collectivités territoriales, ministères : travaillons ensemble au service de nos enfants.

 

 

Transmis par Christiane Chapé

le 07/02/2020

Planning des travaux du Pont de Bourgogne à Chalon-sur-Saône …

COMMUNIQUE DE PRESSE :

Le Département de Saône-et-Loire tient à rappeler que ces travaux sont absolument nécessaires pour conforter la pérennité de l’ouvrage.

Ils concerneront dans un premier temps la réfection des haubans, puis le confortement des appuis.

Contrairement à une information erronée circulant actuellement sur les réseaux sociaux, le Département de Saône-et-Loire tient à préciser les conditions dans lesquelles les travaux du Pont de Bourgogne de Chalon-sur-Saône se dérouleront :

Du 20 avril au 3 mai 2020, pendant la période des vacances scolaires : fermeture du pont dans les deux sens de circulation pour permettre la pose des échafaudages.

Du 4 mai au 21 octobre 2020 : déroulé des travaux : durant cette période, seul le sens de circulation Saint-Marcel / Chalon-sur-Saône sera maintenu.

Du 21 au 27 octobre 2020, pendant la période des vacances scolaires : fermeture du pont dans les deux sens de circulation pour permettre le démontage des échafaudages.

27 octobre 2020 : fin des travaux.

Des informations très précises vous seront naturellement communiquées avant chacune de ces phases.

Transmis le 06/02/2020

Christiane Chapé

Cérémonie en l'honneur des agents médaillés et retraités de la Ville, du Grand Chalon et du CCAS …

 

C’est à la salle Marcel Sembat, remplie de monde, que Gilles Platret, Maire de Chalon et Sébastien Martin, Président du Grand Chalon ont remis, en présence de nombreux conseillers municipaux et maires des communes avoisinantes, les médailles du travail aux retraités de la Ville, du Grand Chalon et du C.C.A.S.

 

La promotion 2019 compte 135 récipiendaires, se détaillant comme suit :

 

* Médaillés de la ville : 9 médaillés or, 15 médaillés vermeil, 21 médaillés argent

 

* Médaillés du CCAS : 1 médaillé or, 2 médaillés vermeil, 2 médaillés argent

 

* Grand Chalon : 38 médaillés : 8 médaillés or, 11 médaillés vermeil, 19 médaillés argent

 

* Retraités : 25 agents retraités de la ville, pas d’agents retraités pour cette promotion au CCAS, 22 agents au Grand Chalon.

 

Article et galerie photos : Christiane Chapé

le 29/01/2020

SOCIAL : RASSEMBLEMENT DES SOLIDARITES organisé par la C.G.T….

 

 

VERALLIA (ex. Saint-Gobain) : un rassemblement de solidarité en faveur des trois salariés «lanceurs d'alerte »

 

Dans la matinée de lundi dès 7h30 jusqu'à 14h, un rassemblement des solidarités, organisé par la C.G.T., s'est déroulé devant l'entrée de l'entreprise VERALLIA.

 

Trois syndicalistes de cette entreprise ont été convoqués par leur direction pour « sanction pouvant aller jusqu’à licenciement ».

 

« PAS DE JOURNALISTES SUR LE SITE » …

 

Deux motifs ont été rendus publiques :   la diffusion d'un tract qualifié de « diffamatoire » et l'entrée de deux journalistes, lors d'une conférence presse, dans un local syndical situé dans l'enceinte de l'entreprise.

 

Près de 300 participants, principalement des syndicalistes, avec des délégations des différentes entreprises du groupe (Cognac, Soissons etc … ) et des représentants associatifs (CAPER-CAPEN), étaient représentés lundi matin.

 

LE DROIT D'ALERTE MIS EN AVANT :

 

Ce mardi matin, se poursuivra l'entretien pour un troisième syndicaliste, ce dernier comme ses deux collègues, ont mis en avant pour leur défense « le droit d'alerte ».

 

Ce dernier a également été repris par les associations (CAPER et CAPEN) ainsi que part Amandine Ligerot et Mourad Laoués, candidats écologistes à la mairie de Chalon.

 

Cette dernière, par l'intermédiaire du maire, avait attiré l'attention du Préfet et l'Agence Régionale de Santé sur les éventuelles menaces, pesant sur les salariés, mais aussi sur les populations riveraines, suite à la présence de particules d'amiante en provenance du toit d'un four ayant pris feu le 16  juillet 2019.

 

Ce mardi se tiendra aussi une séance extraordinaire du Conseil Social d'Entreprise (C.S.E).

 

 

Article et photos : Daniel Dériot

 

Le 20/01/2020

CLOS BOURGUIGNON : l’Association L’OISEAU CHALONNAIS organise une exposition et une bourse aux oiseaux ce week-end ...

 

 

L'association L’OISEAU CHALONNAIS a vu le jour en 1959, reprise par Denis MARTIN en 2015.

 

A ce propos, Denis, le Président actuel, domicilié à St. Germain du Plain où ses oiseaux et lui co-habitent … a invité ce samedi, la dizaine d’anciens présidents … pour fêter les 60 ans de l’association autour d’un pot de l’amitié en présence du Maire de Chalon, Gilles Platret.

 

Ce week-end, quelque 400 oiseaux, exotiques pour la plupart, paradent : ils déploient leurs plumes chamarrées, enchantent les visiteurs avec leurs cris flatteurs … et leurs patronymes aussi beaux les uns que les autres :

 

* perruche omnicolore

* diamant du goulot

* cède calopsitte

* kakasiki à front rouge

* canaris mosaïque

* diamant de Bichenow

* conure de Patagonie …

 

 

Denis MARTIN, passionné par les oiseaux depuis sa plus tendre enfance, se définit modestement comme un ornithologue amateur.

 

Après une vie professionnelle bien remplie, il prend sa retraite en 2007 … pour exercer un « métier/passion » à plein temps : l’élevage des oiseaux.

 

Ses oiseaux bénéficient tous d’un nom … auquel ils répondent lorsque Denis leur parle.

 

UNE PASSION, VOUS DIS-JE !!

 

Notons que son épouse, Marie-Claude, partage sa passion …

 

Ces deux-là sont INSEPARABLES …

 

INFOS PRATIQUES :

 

* L’exposition continue ce dimanche 19 janvier de 9h à 17h au Clos Bourguignon.

* Entrée : 2€

* Gratuit pour les moins de 12 ans

* Contact : 06 81 31 10 18

 

Article et photos : Christiane Chapé

 

Le 19/01/2020

CHALON : CAMPAGNE DE RECENSEMENT 2020...

Hervé Dumaine, premier adjoint en charge de la sécurité et de l’administration générale, correspondant défense et Serge Lheureux, secrétaire général à la mairie de Chalon-sur-Saône, ont organisé ce mercredi soir, dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville, une conférence de presse réunissant les Agents Recenseurs de la collecte 2020.

 

Au nombre de 15, les agents recenseurs, recrutés sur dossier, vont visiter 2 183 logements, dans le plus strict anonymat des données.

 

La méthode de recensement est annuelle à Chalon.

Elle comprend 5 zones.

Bien sûr, les agents recenseurs vont inciter les habitants à procéder au recensement par internet … plus rapide … mais seront à la disposition des chalonnais et chalonnaises pour récolter leurs données.

 

Le recensement se raccroche à la loi n° 51-711 du 7 juin 1951 sur l'obligation, la coordination et le secret en matière de statistiques.

 

 

A QUOI SERT LE RECENSEMENT ?

 

Il permet de connaître le nombre de personnes qui vivent en France.

Il détermine la population officielle de chaque commune.

De ces chiffres, découle la participation de l’État au budget des communes.

 

 

METHODE D’ENQUETE :

 

Pour les communes de plus de 10 000 habitants, la collecte est annuelle et se fait auprès d’un échantillon d’adresses.

Le territoire communal est divisé en cinq groupes homogènes de population.

Tous les ans, un des cinq groupes est sélectionné.

 

De 2012 à 2017, l’ensemble du territoire de la commune a été pris en compte, soit environ 40 % de la population.

Chalon-sur-Saône connaît la 2è augmentation des villes de + de

10 000 habitants des 5 dernières années.

 

Sur les 12 viles de + de 20 000 habitants en Bourgogne Franche-Comté, Chalon connaît la 4è progression sur une période de 5 ans.

 

 

LES 15 AGENTS RECENSEURS DE CETTE ANNEE 2020 SONT :

 

- Cédric Anglade, Christophe Bert, Catherine Cochet-Joigneault, Matthieu Drouillet, Elisabeth Grandjean, Hocine Haddad, Cédric Lacomme, Natalie Martin, Fabrice Mauchamp, Ghislaine Moisson, Laurent Olivier, Isabelle Poillot, Laurence Royer-Nuzillat, Annick Thibert et Soler Xiong.

 

Les agence recenseurs reçoivent une formation dispensée par l’I.N.S.E.E.

 

Depuis 2015, les personnes recensées ont le choix entre un recensement par support « papier » et un recensement par internet.

 

Chalon a obtenu une moyenne de 50,9 % de réponse par internet lors de la collecte 2019.

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES (COORDONNEES DU SERVICE RECENSEMENT DE LA POPULATION) :

 

* téléphone : 03 85 90 51 98

* courriel : recensement.population@chalonsursaone.fr

* localisation : 8 rue de Lyon (derrière la mairie)

* horaires : lundi, mardi, mercredi et vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h et le jeudi de 9h à 12h

* adresse postale : Mairie Service Etat Civil/Elections : C.S. 70092 – 71321 Chalon-sur-Saône Cédex

 

Article et photos : Christiane Chapé